Saint Josémaria Textes du jour

“ Une constance que rien ne déconcerte ”

Le découragement est ennemi de ta persévérance. — Si tu ne luttes pas contre le découragement, tu en viendras d'abord au pessimisme, puis à la tiédeur. — Sois optimiste. (Chemin, 988)

Une constance que rien ne déconcerte. — Tu en as besoin. Demande-la au Seigneur et fais ce que tu peux pour l'obtenir: c'est un grand moyen pour ne pas t'écarter du chemin fécond où tu t'es engagé. (Chemin, 990)

Tu ne peux pas "monter". — Ce n'est pas surprenant, après une telle chute...!

Persévère et tu "monteras". — Rappelle-toi ce que dit un auteur spirituel: ta pauvre âne est comme un oiseau qui a encore de la boue aux ailes.

Il faut le soleil céleste et des efforts personnels, menus et constants, pour te débarrasser de ces penchants, de ces imaginations, de cette lassitude: de toute cette fange qui colle à tes ailes.

Et tu te sentiras libre. — Si tu persévères, tu "monteras". (Chemin, 991)

Rends grâce à Dieu qui t'a aidé, et réjouis-toi dans ta victoire. — Quelle est profonde la joie de ton âme, quand elle a répondu! (Chemin, 992)