Fondateur Textes du jour

“Travaille avec joie”

Si tu affirmes que tu veux imiter le Christ... et que tu as du temps en trop, c'est que tu es sur la voie de la tiédeur. (Forge, 701)

Les occupations professionnelles — y compris le travail au foyer, qui est une profession de première importance — sont un témoignage de la dignité de la personne humaine. Elles nous donnent l'occasion de développer notre personnalité, d'être unis aux autres, d'avoir des revenus, de contribuer au mieux-être de la société dans laquelle nous vivons, et de faire progresser l'humanité tout entière...

— Pour un chrétien, ces perspectives se prolongent et s'élargissent davantage encore, parce que le travail, quand il est assumé par le Christ comme une réalité rachetée et rédemptrice, devient un moyen et un chemin de sainteté; il devient une tâche sanctifiable et sanctifiante, dans ce qu'il a de bien concret. (Forge, 702)

Travaille, avec joie, avec paix, en présence de Dieu.

— Ainsi tu réaliseras la tâche qui te revient, et tu la feras en outre avec bon sens: tu iras jusqu'au bout, même si la fatigue t'abat; tu la mèneras à bien..., et tes œuvres seront agréables à Dieu. (Forge, 744)

Tout au long de la journée, tu dois entretenir avec le Seigneur une conversation constante, qui s'alimente aussi des circonstances mêmes de ta vie professionnelle.

— Va au Tabernacle en pensée..., et offre au Seigneur le travail que tu as entre les mains. (Forge, 745)