Ce que dit la Bible sur le mariage de Jésus

Saint Paul dit qu'il est l'époux de l'Eglise (cf. Eph 5, 25-32)

Catéchèses sur Jésus-Christ

Marie Madeleine est l’un des personnage les plus attachants de l’Évangile. Elle est loin d’être confinée à un rôle secondaire. Au contraire, d’après saint Jean, elle est la première à rencontrer le Christ ressuscité, et Jésus la charge de transmettre un message aux autres disciples (cf. Jn 20, 1-18). Alors que les disciples masculins de Jésus paraissent souvent craintifs, ou lents à comprendre ce que Jésus leur dit, Marie Madeleine, et les autres femmes de l’évangile, manifestent toujours une confiance absolue dans le Christ, et une affection plus forte que toutes les épreuves. Les femmes sont, avec l’apôtre Jean, les seules à se tenir au pied de la Croix de Jésus.

Les évangiles ne dissimulent jamais les faiblesses des apôtres, ni les tensions qui ont survenu entre eux. Jamais, pourtant, ils n’évoquent une quelconque animosité des disciples envers Marie Madeleine.

Saint Paul parle explicitement du mariage de Jésus : il dit de lui qu’il est l’époux de l’Église (cf. Eph 5, 25-32). Ce faisant, Paul utilise une image que le Christ a souvent employé pour parler de lui-même : il est « l’époux qui vient », non pas l’époux charnel d’une personne singulière, mais l’époux spirituel de tout son peuple (cf. Mt 22, 1-14 ; 25, 1-13). Jésus reprend ainsi à son compte les expressions de l’Ancien Testament qui décrivent l’alliance de Yahvé avec le peuple juif comme une alliance conjugale (cf. Is 54, 5 ; Os 2, 16-19). Le Christ est véritablement l’époux de l’Église.