Biographie et photos de Mgr Xavier Echevarria

Profil biographique et galerie de photos de Mgr Echevarria, deuxième successeur de saint Josémaria à la tête de l’Opus Dei de 1994 à 2016.

Xavier Echevarria
Opus Dei - Biographie et photos de Mgr Xavier Echevarria

Mgr Xavier Echevarria est né à Madrid le 14 juin 1932. Il était le dernier de huit frères et sœurs. Il commença ses études à Saint Sébastien, chez les Père Marianistes, puis continua ses études secondaires à Madrid, chez les frères Maristes.

En 1948, il rencontra quelques jeunes de l’Opus Dei dans un foyer d’étudiants. Le 8 septembre de cette année-là, attiré par l’appel de Dieu à chercher la sainteté dans sa vie ordinaire, il demanda l’admission à l’Opus Dei.

Il commença des études de Droit à l’Université de Madrid et les acheva à Rome. Il obtint un doctorat en Droit Canonique à l’Université Pontificale Saint-Thomas (1953), et un doctorat en Droit Civil à l’Université Pontificale du Latran (1955).

Ordonné prêtre le 7 août 1955, il fut un des plus proches collaborateurs de saint Josémaria Escriva dont il fut le secrétaire de 1953 jusqu’à la mort de ce dernier, en 1975.

En 1975, Alvaro del Portillo fut nommé successeur de saint Josémaria et Mgr Xavier Echevarria, secrétaire général de l’Opus Dei, dont il devint vicaire général en 1982.

En 1994, après le décès du bienheureux Alvaro, il fut élu prélat de l’Opus Dei et le 6 janvier 1995, saint Jean-Paul II lui conféra l’ordination épiscopale en la Basilique Saint-Pierre, à Rome.

Dès le début de son ministère de prélat, ses priorités furent l’évangélisation dans le domaine de la famille, de la jeunesse et de la culture. Il est à l’origine du début stable d’activités de formation de la prélature en Russie, au Kazakhstan, en Afrique du Sud, en Indonésie et au Sri Lanka, entre autres. Il voyagea dans les cinq continents pour donner un élan au travail d’évangélisation des fidèles et des coopérateurs de l’Opus Dei. Il encouragea vivement la mise en route de nombreuses initiatives au profit des migrants, des malades, des marginaux. Il tenait tout particulièrement à la bonne marche de plusieurs centres de soins palliatifs pour malades en phase terminale.

L’amour de Jésus-Christ sur la Croix, l’amour fraternel, le service aux autres, l’importance de la grâce et de la parole de Dieu, la vie familiale, l’union avec le Pape furent les thèmes récurrents de sa catéchèse et de son ministère pastoral.

Dans sa dernière lettre pastorale, où il montre sa reconnaissance envers le Saint Père François pour l’audience qu’il lui avait accordée le 7 novembre dernier, il demande précisément d’entourer le Pape de nos prières pour sa personne et ses intentions.

Il a écrit de nombreuses lettres pastorales et plusieurs livres de spiritualité, entre autres, Itinéraires de vie chrétienne, Pour servir l’Église, Gethsémani, Eucharistie et Vie chrétienne, Vivre la Sainte Messe, Je crois, nous croyons.

Son dernier livre est un recueil de méditations sur les oeuvres de miséricorde intitulé Miséricorde et vie quotidienne

Il était membre de la Congrégation pour la Cause des Saints et de la Signature Apostolique. Il participa aux synodes des évêques de 2001, 2005 et 2012 et à ceux consacrés à l’Amérique (1997) et à l’Europe (1999).

Il est décédé à Rome le 12 décembre 2016.