Abidjan. La messe de saint Josémaria

Comme prévu, une messe a été célébrée le samedi 17 juin à la paroisse Sainte-Famille de la Riviera en honneur de saint Josémaria, sous la présidence de Son Éminence Jean Pierre Kutwã. Concélébraient, avec l’abbé Abdoulaye Sissoko, Vicaire Régional de l’Opus Dei en Côte d’Ivoire, de nombreux prêtres de l’Opus Dei et amis.

Côte d'Ivoire
Opus Dei - Abidjan. La messe de saint Josémaria

Au commencement de la messe


L’église était pleine et l’ambiance transpirait la joie en même temps que le recueillement.

Deux vues de l'église

L’abbé Sissoko a développé dans son homélie des traits fondamentaux de la vie et de l’enseignement de saint Josémaria. Pour ne citer qu’un paragraphe, mentionnons le suivant :


L'abbé Sissoko pendant son homélie

St Josémaria nous rappelle donc ces trois messages si importants :

1. Nous sommes appelés à être saints ;
2. Saints dans la vie ordinaire ;
3. Cela est à notre portée.

Vous pouvez trouver ici le texte intégral de l’homélie.

La chorale des élèves de Makoré

En plus de la Chorale des Anges, de la paroisse, est intervenue aussi une autre : celle des élèves de l’école Makoré. Ils l’on fait très bien et ont soulevé un mouvement de sympathie et d’émotion, spécialement de la part de leurs mamans. Leurs interventions ont été saluées par des applaudissements enthousiasmés de la concurrence.

A la fin de la prière eucharistique

À la fin de la messe, son Éminence s’est adressé aux participants pour prononcer des mots de reconnaissance pour le travail apostolique que les prêtres et les fidèles laïcs de l’Opus Dei réalisent dans son diocèse. Il a tenu aussi des propos d’une grande sympathie à l’adresse de l’Abbé Sissoko et de son prédécesseur comme Vicaire Régional de l’Opus Dei en Côte d’Ivoire, Monseigneur Sanchez, qui participait aussi à la concélébration.


Son Eminence a tenu des propos très aimables et encourageants

L’abbé Blanchard, curé de la paroisse, a pris lui aussi la parole pour dire un mot de remerciements.

L'abbé Blanchard a manifesté sa satisfaction

Ensuite, l’abbé Sissoko a donné la bénédiction avec une relique de saint Josémaria, qui a été ensuite vénérée par le Cardinal, par les prêtres concélébrants et par l’ensemble des fidèles.

Le Cardinal Kutwã embrasse la relique de saint Josémaria

À la sortie, l’ambiance était festive, amicale, des gens heureux de se retrouver. Y compris les plus petits.

Jean-François, un papa heureux

Une note remarquable a été constituée par la présence d’un groupe nombreux de jeunes européens. Il s’agissait de près d’une centaine d’élèves du collège Retamar, de Madrid, qui viennent de passer leur examen qui sanctionne la fin de leurs études secondaires et l’accessibilité à l’entrée à l’université. Juste après leur examen, ils sont venus pour passer quelques semaines à Brofodoumé. Ils reconstruisent la maternelle et remettent en état l’école primaire, ils font des visites pour soutenir les familles les plus nécessiteuses, et ils partagent leur joie et leur optimisme avec les jeunes du village. Justement, le jour de la messe, ils ont reçu des nouvelles de Madrid : ils ont tous réussi leur examen de passage à l’université.

Les nouveaux bacheliers de Retamar